Samedi, 01 octobre 2022
L’Histoire qui rend la vie meilleure

Qu’est-ce que la curiosité a permis à Einstein d’accomplir ?

Le physicien Albert Einstein a bouleversé le monde scientifique dans la première moitié du XXe siècle. La théorie de la relativité générale et la célèbre équation E=mc2, c’est lui. Beaucoup font l’éloge de son intelligence exceptionnelle. Qu’est-ce que la curiosité pour un génie comme lui et quelle place a-t-elle eue dans sa vie ?


Qu’est-ce que la curiosité — Bibliothèque du Congrès des États-Unis
Photo : Bibliothèque du Congrès des États-Unis

Einstein, l’histoire d’un enfant inspiré par une boussole et un ouvrage mathématique

Pour Einstein, tout a commencé avec une boussole. C’est à l’âge de cinq ans qu’il découvre cet objet qui le fascine et dont, déjà, il veut percer les secrets. Très tôt, il réalise que ce qu’il peut voir avec ses yeux n’est qu’une infime partie de l’univers. Quelques années plus tard, un livre va bouleverser sa vie : La Petite Bible de la Géométrie. Le voilà lancé sur sa voie. Il se consacre à l’étude de la science, de cet invisible qui nous entoure et qui fait pourtant partie de notre vie.

C’est donc principalement grâce à sa curiosité qu’il finit par recevoir le prix Nobel de 1921, à l’âge de 47 ans. Son secret est de n’avoir jamais renoncé à cette soif d’apprendre qui caractérise tous les enfants. Souvent, elle se perd progressivement à l’âge adulte, mais ceux qui parviennent à la cultiver en retirent de nombreux bénéfices : un épanouissement plus important, des occasions d’interagir avec des interlocuteurs passionnés, et surtout des compétences à mettre en pratique au travail ou dans sa vie personnelle.

Qu’est-ce que la curiosité d’après la science et comment l’entretenir ?

Paradoxalement, la curiosité, source de bien des recherches scientifiques, n’est pas très bien comprise par la science. Selon les théories, elle serait comme une nourriture indispensable pour le cerveau. Elle viendrait d’un désir profond de compréhension du monde. Ou encore, elle serait une source de dopamine, et donc de plaisir, une fois la réponse trouvée. Quoi qu’il en soit, Einstein disait lui-même qu’il n’avait pas de talent particulier, mais qu’il était « passionnément curieux ».

Alors, comment maintenir sa curiosité éveillée ? Quelques principes peuvent nous y aider. Par exemple, être prêt à mettre en doute ses convictions, à écouter des avis opposés, à s’ouvrir à des idées et des expériences nouvelles. Une autre bonne habitude à prendre est de s’informer régulièrement, que ce soit à propos de l’actualité ou dans les domaines qui nous passionnent. Et ne pas hésiter non plus à poser des questions lorsque l’occasion se présente.

Partager cet article

Abonnez-vous à notre newsletter

Gagnez du temps et recevez par email les conseils des grands personnages de l’Histoire !